AsiaHolic

Découverte de blogs, sites, projets... autour de l'Asie
 
AccueilAccueil  Le SiteLe Site  GroupesGroupes  FAQFAQ  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entretien avec le réalisateur Yamamura Koji à l’occasion de Mon premier Festival 2012

Aller en bas 
AuteurMessage
Noona Lisa
Jang Bong Berserkeuse
Jang Bong Berserkeuse
avatar

Messages : 215
Points : 291
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Entretien avec le réalisateur Yamamura Koji à l’occasion de Mon premier Festival 2012   Dim 3 Fév - 22:58


Interview de Yamamura Koji,réalisateur de film d’animation (Le Mont Chef), réalisé lors de Mon Premier Festival à Paris. Par Vanessa.


Yamamura-san, on dit que vous êtes le fer de lance de l’animation indépendante japonaise, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

J’ai été invité cette fois-ci dans le cadre de Mon Premier Festival et il est vrai que j’ai travaillé sur de très nombreux films pour le jeune public au cours de mon parcours. En même temps, j’ai aussi travaillé à certains moments sur des films indépendants et sur des films autoproduits, depuis l’époque où j’étais étudiant déjà.

J’ai eu la chance qu’au tournant des années 2000, mon film qui s’appelle Mon chef et qui est destiné lui, à un public plus adulte, soit remarqué en festival et très bien accueilli. Depuis ce moment, j’ai travaillé de plus en plus pour le grand public.


Vous avez étudié la peinture à l’huile, qu’est-ce qui vous a poussé vers l’animation ?

J’ai commencé à réaliser des films animés quand j’étais adolescent au collège. Évidemment, il s’agissait d’un travail amateur par rapport auquel je n’avais aucune idée précise de savoir si j’allais continuer ou pas en terme professionnel par la suite.

Mais au cours de mes années de lycée, j’ai eu l’occasion de découvrir certains films de l’ONF – des productions canadiennes – en cours d’arts graphiques, mais également des films russes et d’autres films canadiens au cours de mes années universitaires. Des courts-métrages, qui ont été très marquants pour moi puisqu’ils m’ont amené à réaliser mon travail de fin d’études à l’université en animation, et ce de manière relativement naturelle. Je dessinais depuis longtemps, je m’intéressais assez aux graphismes en général mais aussi au cinéma et donc à l’animation qui, d’une certaine manière, se trouvait être à la jonction de ces deux domaines. C’est donc ce qui m’a amené naturellement, au tournant de la vingtaine disons, à choisir effectivement ce chemin.


Justement, en parlant d’éléments marquants, vous avez dit qu’Afterlife d’Ishu Patel vous avait inspiré Aquatic, votre film de fin d’études. Avez-vous d’autres sources d’inspiration ?

Pour vous donner quelques titres, il y a Le déjeuner sur l’herbe de Priit Pärn, un film estonien. Il y a le film Le petit hérisson perdu dans la brume de Norstein de 1975, qui est un très bon film pour enfants. Il y a également l’un des films que j’ai vus à l’époque où j’étais au lycée qui s’appelle Le paysagiste, un film sur écran d’épingles réalisé par Jacques Drouin à l’ONF, au Canada. (Suite)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://denoonaalisa.wordpress.fr
 
Entretien avec le réalisateur Yamamura Koji à l’occasion de Mon premier Festival 2012
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Rice, Anne] Entretien avec un vampire
» Entretien avec un vampire
» Entretien avec un Vampire
» Entretien avec le nouveau PDG d'Irisbus
» Entretien avec Mamadou Abdoulaye LY, auteur et professeur de français à l’Université Normale du Yunnan en Chine, à Kunming

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AsiaHolic :: BIENVENUE SUR LE FORUM :: NOS PARTENAIRES :: EASTASIA-
Sauter vers: